mercredi 2 août 2017

Pancakes vegan


   Motivation quand tu nous tiens! 2 articles en 3 jours, on ne m'arrête plus!

 J'ai pas mal de temps en ce moment alors j'en profite pour tester des choses (surtout des recettes). Au départ, je me disais que je garderais cette recette de pancakes secrète jusqu'à l'ouverture de notre coffee shop avec ma chouchou mais comme je suis généreux, je partage, je partage!

Une recette de pancakes vegan donc et pour remplacer l'oeuf dans cette préparation, j'ai choisi (roulement de tambours) : l'AQUAFABA! C'est une petite merveille que l'eau de cuisson des pois chiches, et ça sert à tout. Avec les pois chiches secs, je cuis mes pâtes à tarte à blanc (comme pour la recette de la tarte à l'abricot), avec l'eau de cuisson, de l'aquafaba (qui remplace le blanc d'oeuf principalement) et avec les pois chiches, du hummus (passion hummus bonjour!)

Trève de bavardage, tout de suite la recette parfaite pour le dimanche matin (et tous les autres jours) :



pancakes vegan gif
                                   (j'ai fait un gif tout seul, je suis fier, laissez-moi profiter!)


Pancakes vegan: (pour 10 pancakes)

- 50g d'aquafaba
- 1 cuillère à soupe de sucre de coco
- 1 cuillère à soupe d'huile
- 150g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- 200 ml de lait végétal

pancakes vegan


1. Fouetter l'aquafaba jusqu'à atteindre une texture de blancs d’œufs en neige.
2. Mélanger le sucre avec la farine et la levure.
3. Ajouter le lait et l'huile. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.
4. Mettre l'aquafaba en neige dans la préparation sans avoir peur de casser les bulles d'air
5. Pas besoin de repos, on y va direct, on fait cuire en versant une louche de pâte dans une poêle bien chaude (avec un peu d'huile). Retourner le pancake quand des bulles apparaissent du côté encore cru.
6. C'est prêêêêêt!






panckes vegan filet de sirop d'érable
                             (le détail de l'étoile de mer échouée en sirop d'érable, ravissant!)
                     


lundi 31 juillet 2017

Tarte abricot bio/romarin 100% vegan



     Arrêtez tout! Après 2 ans sans publier, je reviens avec une recette mais pas n'importe laquelle, une recette de tarte vegan (et oui, depuis j'ai un peu changé mes habitudes alimentaires : comme l'a dit la soeur d'une copine, je suis flexi vegan/ 100% végétarien). Enfin assez parlé de moi et de ma prise de conscience du spécisme ambiant, tout de suite la recette:




Mais d'abord on se lave les mains petits cochons!


Pâte sucrée vegan: (on peut faire 2 tartes dans un cercle de 22cm)

- 270g de farine
- 125g de margarine végétale
- 60g de sucre glace vegan (beghin say par exemple)
- 50g de compote sans sucres ajoutés (c'est le secret pour remplacer l’œuf)
- 1 pincée de sel
- eau Q.S (ça veut dire Quantité Suffisante dans le jargon pâtissier)


Avec la feuille du robot (ou votre main propre), on sable la farine, la margarine et le sel jusqu'à ce que ça donne... bah du sable! On ajoute le sucre glace puis la compote et on mélange jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et douce (comme de la pâte à modeler). Et hop! On filme et au frais.

Alors l'avantage de cette pâte (outre la non présence de produits animaux), c'est qu'elle ne va pas durcir au frais autant qu'une pâte au beurre du coup pas besoin de la sortir en avance pour l'abaisser (= l'étaler), bref que des avantages.


On abaisse, on fonce, on pique et on enfourne à 190°C pendant 25 minutes. On finit la cuisson sans les pois chiches et le cercle (15 min + 10 min).

Sans plus attendre la crème pâtissière au romarin!

Crème pâtissière vegan: (s'aromatise à volonté)

- 270g de lait végétal (j'utilise du soja ou du lait d'amandes)
- 50g de sucre (je prends du beghin say car ils ne blanchissent pas le sucre avec des produits animaux mais le sucre de canne ou de coco peut très bien convenir)
- 20g de maïzena
- 70g de margarine 100% végétale
- 1 poignée de feuille de romarin

Je n'utilise pas de substitut au jaune d’œuf tout simplement parce que c'est inutile, les poules et votre porte monnaie vous diront merci! Et en plus, fini les risques de développement microbien!

Est ce que j'ai vraiment besoin de vous expliquer comment faire une crème pâtissière? Pas sûr mais je fais un rappel pour les deux du fond!

1. Faire chauffer le lait avec le romarin jusqu'à ébullition, éteindre le feu et laisser infuser (de 30 minutes à 1 nuit).
2. Filtrer le lait.
3. Mélanger le sucre et la maïzena avec un peu de lait dans un récipient
4. Porter le lait à ébullition et verser sur le mélange sucre + maïzena. Fouetter avant de remettre sur le feu.
5. Fouetter la crème en faisant un 8 avec le fouet jusqu'à ce que la préparation bulle (blop blop).
6. Débarrasser la crème dans un récipient et ajouter la margarine.
7. Filmer (pas pour votre instagram! avec du film alimentaire), et au frais.


Compote d'abricot bio:

- 300g d'abricots
- 1 cuillère à café de sucre

Rien de plus simple : on coupe les abricots, on les met dans une casserole avec le sucre et à compoter pendant au moins 30 min.

A mi cuisson, on récupère 3 cuillères à soupe de sirop d'abricots qu'on laisse refroidir.

Chantilly vegan:

- 100g de crème vegan (j'avoue je ne sais plus la quantité, c'est peut être trop...)

Il suffit de fouetter de la crème spéciale chantilly vegan (perso, je la prends en supérette casher).



Tout de suite le montage en photo pour plus de clarté.




1. La compote d'abricots
2. La crème pâtissière au romarin préalablement détendue (fouettée un peu), j'ai utilisé une douille lisse de 10
3. Le sirop d'abricot dans les sillons de la crème avec un cornet ou une poche
4. On dispose les abricots (ils étaient huuuuge)
5. Les prouts de chantilly (douille PF 14)
6. Les feuilles de romarin

Et voilà, le résultat est normalement peu sucré et agréable à manger. La pâte est un peu plus cassante qu'une pâte classique mais je défie quiconque de deviner que cette tarte est vegan!

L'objectif  n'est pas de devenir un lapin en arrêtant de consommer des produits animaux mais de continuer à manger aussi bien qu'avant!

Vous pouvez retrouver des photos de mes gâteaux sur mon instagram 








vendredi 11 septembre 2015

Amsterdam


Amsterdam, c'est un peu la ville parfaite. J'y vais à peu près tous les ans, du coup, j'ai décidé d'être sympa et de partager avec vous mes bonnes adresses. Enfin seulement une partie....


smoothie graines de chia, 


On commence par une chaîne (et oui parfois ça peut être bon!) qui s'appelle Bagels and Beans. Il y en a plusieurs dans la ville, mais nous, on s'est arrêté à celui qui se trouve à 2 pas du Albert Cuyp Market (on y mange des stroopwaffels delicieuses mais c'est une autre histoire).

Donc, revenons à nos bagels. Déjà, il y a du choix, on peut choisir le pain troué que l'on veut (sésame, nature, complet, pavot et j'en passe) et évidemment comme pratiquement partout à Amsterdam, il y a des propositions végétariennes! Et je peux vous dire que le steak de champignons est une dinguerie!

Niveau boisson, y a de tout! Perso, j'ai pris un smoothie aux graines chia et je n'en garde pas un souvenir impérissable....


 burger steak de champignons

Au niveau des prix, c'est vraiment intéressant, 6 euros en moyenne le bagel

Pour l'adresse, la voici:
Bagels and Beans
Ferdinand Bolstraat 70


On continue avec une boutique Magnum dans laquelle on peut personnaliser sa glace! Genre, on choisit entre chocolat noir, lait ou blanc et ensuite 3 topings dans une grande variété! Tout est fait à la minute alors franchement on marche tellement à Amsterdam qu'on peut se faire un petit plaisir!!




TADAAAAA! Après avoir fait son petit mix dans un shaker, directos sur le magnum!


chocolat noir + topings pétales de rose, pistaches et marshmallows


Et hop, l'adresse pour ceux qui veulent leur very own magnum!

Boutique Magnum, Leidsestraat 79





Le meilleur pour la fin avec un des meilleurs brunch d'Amsterdam! Il se mérite un peu parce qu'il n'est pas dans le centre mais en même temps je vous invite à louer un vélo et à sortir du centre touristique parce que la ville est trèèèèèès agréable! Ça s'appelle le Breakfast Club. Je vous laisse baver devant les photos et je vous en parle ensuite!






Et les petits dej, c'est pas que le matin, c'est toute la journée ici alors n'hésitez pas! Tout est frais, la musique est sympa, le lieu bien décoré et agréable et les prix sont raisonnables ( 15€ en moyenne) Bref , un endroit comme on les aime et qui malheureusement n'existe pas à Paris... 

Courez y!
Breakfast club, Bellamystraat 2

mercredi 2 septembre 2015

Layer cake coco sans gluten et sans lactose


     En cette rentrée, une nouvelle recette tout en fraîcheur! A l'occasion des 25 ans de ma chérie, j'avais évidemment décidé de m'occuper des gâteaux : un trianon et ce layer cake! La petite particularité de ce gâteau, c'est que j'ai dû le faire sans gluten et sans PLV (produits laitiers de vache) parce qu'une amie, qui n'est pas venue finalement (hum hum poke aubergine divine) est allergique (enfin son fils qu'elle allaite mais bref). Tout de suite, la recette plutôt simple.


On commence par la génoise dans laquelle on remplace la farine blé par de la farine de riz (bien moins chère que celle de coco)

A faire 2 fois pour obtenir un gâteau bien haut!

- 4 œufs
- 125 g de sucre
- 125 g de farine de riz

On commence par mélanger le sucre et les oeufs, et là il y a 2 écoles. Soit on poche les œufs soit on ne le fait pas. Moi je le fais parce qu'au CAP Pâtissier, on nous demande de le faire et que ça évite tout risque bactériologique. Donc on chauffe le mélange au bain marie en ne dépassant pas 50°C sinon les oeufs coagulent, et quand c'est atteint, on fouette jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Il faut que la préparation fasse "le ruban".

C'est là qu'on ajoute la farine en pluie et on mélange à l'aide d'une écumoire. Après avoir chemisé un moule à manquer (c'est à dire après l'avoir beurré et fariné), on verse la préparation dans le moule jusqu'à ras bord et on enfourne 10 à 15 minutes à 200°C.

Prochaine étape, la crème mousseline coco:

- 1/2 litre de lait de coco
- 50 g de sucre
- 60 g de margarine (végétale)

- 40 g de jaune d'oeuf
- 50 g de sucre
- 45 g de maïzena

- 190 g de margarine


Dans une casserole, on mélange le lait de coco, le sucre et les 60 g de margarine. Dans un saladier, on met ensemble les jaunes, le sucre, la maïzena et un peu du lait de coco de la casserole.

On porte le lait et compagnie à ébullition, quand c'est le cas, on le verse sur la préparation du saladier et on fouette. On remet sur le feu sans jamais cesser de fouetter jusqu'à ce que le mélange épaississe et se mette à buller!

Et hop, on coule la crème pâtissière dans un plat, on filme au contact et au froid!

Quand la crème est redescendue à température ambiante, on l'ajoute petit à petit à la margarine ramollie au fouet! Et on fouette, on fouette jusqu'à ce que le mélange double de volume! On passe au montage!!

Allez c'est bientôt fini!!

 On coupe les génoises en 2, horizontalement bien sûr! On les imbibe de jus de citron vert et on met la crème coco! Pour le 1er étage, j'ai mis des dès de mangue sur la crème. C'est là qu'on ajoute le 2ème disque de génoise, encore de la crème et cette fois, des dès d'ananas.
On passe au 3ème disque, de la crème et re-des dès de mangue, sans oublier d'imbiber au jus de citron vert bien entendu! Et enfin le dernier morceau de génoise! OUIII, le layer est monté!!

Et là, sortez vos truelles, vous allez jouer au maçon pour recouvrir ce grand gâteau de crème mousseline à la noix de coco! Le mieux est de le faire en 2 ou 3 et de passer le gâteau au congélateur quelques minutes entre chaque couche. Je vous préviens, il finit par peser une tonne!

Quand vous êtes satisfaits(-es), on termine avec des copeaux de noix de coco ou de la poudre tout simplement pour un effet 3D.




vendredi 31 juillet 2015

Tarte noix coco, mangue et citron vert

Et voilà, en ce mois de juillet 2015, j'ai obtenu mon CAP Pâtissier! Maintenant le plus dur reste à faire : trouver du travail! Parce que pour les gens comme moi qui obtiennent le diplôme en candidat libre, ce n'est jamais facile. D'abord parce qu'on n'a pas les 2 années d'apprentissage derrière nous et qu'on coûte plus cher à l'embauche...

Bref, tout ça pour dire qu'il va falloir s'armer de patience et de motivation. Pour ma part, j'ai décidé (enfin ma copine a décidé) de me faire un book photos pour pouvoir montrer aux potentiels employeurs que je sais faire des choses un peu belles...

Tout ça pour dire que pour la recette qui va suivre, j'ai essayé de me concentrer sur le visuel, mais je vous rassure le goût est là! Et tout de suite : la recette!




 On commence par faire la pâte sablée sucrée à la noix de coco râpée:

- 250g de farine
- 125g de beurre mou
- 5g de sel
- 40g de sucre glace
- 40g de noix de coco
- 1 œuf
- 1/2 coquille d’œuf d'eau (si nécessaire)

C'est ultra simple, on mélange d'abord la farine et le beurre (à la main ou au robot avec la feuille) et quand cela ressemble à du sable, on peut ajouter le sel, le sucre glace et la noix de coco. Quand tout est bien mélangé, on met l’œuf et on malaxe jusqu'à ce que l'ensemble forme une boule douce comme de la pâte à modeler. Et hop, on filme et on met au frigo pendant une trentaine de minutes.

Pendant ce temps là, non on ne se repose pas, on prépare la crème pâtissière à la noix de coco:

- 125g de lait
- 125g de lait de coco
- 50g de sucre
- 1 jaune d’œuf
- 20g de maïzena
- 2 cuillère à café de noix de coco râpée

On met les 2 laits (vache,coco, vous suivez ?) dans une casserole avec la moitié du sucre. Dans un cul de poule, on mélange au fouet le jaune et l'autre moitié du sucre (on appelle ça blanchir) et on ajoute la maïzena ainsi qu'un peu de lait froid qui se trouve dans casserole pour obtenir un mélange homogène.

On porte le contenu de la casserole à ébullition et hop, on met tout dans le saladier et on fouette! Quand c'est fait on remet sur le feu jusqu'à ce que ça épaississe bien en fouettant non stop! On transfert la préparation obtenue dans un plat pour que la crème refroidisse plus vite et surtout on filme au contact (ça évite le développement des germes et la formation d'une croûte) et direct au froid!!

Ça, c'est fait. Normalement, ça vous a pris 15 minutes. Il reste donc encore autant de temps de repos pour la pâte donc on passe à la crème d'amandes. C'est à ce moment là qu'on fait préchauffer son four à 190° C.



- 100g de beurre pommade
- 100g de sucre
- 100g de poudre d'amandes
- 1 œuf (pour les puristes, normalement c'est 2 mais moi je n'en mets qu'un)
- le jus d'un petits citron vert

Plus simple, tu meurs. on mélange d'abord le beurre et le sucre, puis on ajoute la poudre d'amandes et enfin l’œuf. L'important est d'utiliser la feuille ou une spatule en bois et pas un fouet sinon on va incorporer de l'air et on ne veut pas! "Pourquoi" me direz vous? L'air ça fait pas grossir! Non mais ça fait déborder la crème quand on la fait cuire, voilà voilà.

Et ça y est, il est l'heure d'abaisser votre pâte! De l'étaler quoi, et puis on la met dans un cercle ou à défaut dans un plat à tarte. On y ajoute la crème d'amandes jusqu'à mi hauteur et on enfourne pour 20 minutes.

Là vous pouvez souffler ou alors on s'occupe de découper des dès de mangue fraîche, de faire des copeaux de noix de coco avec un économe et de prélever des suprêmes de citron vert.


                          

Ça y est, c'est cuit! On laisse refroidir la tarte et quand c'est fait, on imbibe la crème d'amandes avec le jus d'un citron vert! A ce moment là, votre crème pâtissière doit avoir refroidi, on la met en poche (ou tout simplement dans un sac congélation) et on fait un beau serpentin en partant du centre de la tarte.

Et là, c'est à vous de jouer pour la déco, un peu de zestes de citron vert, de la noix de coco râpée, les cubes de mangue, les copeaux de noix de coco, les suprêmes de citron vert et quelques gouttelettes d'huile d'olive!

 Et pour finir, le meilleur moment, la dégustation!!  Si quelqu'un se lance dans le reproduction de cette recette (j'y crois bof, mais sait-on jamais...), n'hésitez à me dire comment ça s'est passé!

samedi 30 mai 2015

Granola


Si vous aussi vous aimez les trucs healthy, voilà une recette super facile à mettre partout, prête en 10 minutes et qui se conserve longtemps.

Pour une plaque de granola :

- 300gr de flocons d'avoine
- 50 gr de graines de tournesol
- 50 gr de graines de lin
- 50 gr de cranberries séchées (ou goji ou raisins secs)
- 50 gr d'amandes concassées (ou noisettes ou pistaches ou que sais-je)
- 5 cl d'huile de tournesol (ou autre qui n'ait pas trop de goût)
- 15 cl de sirop d'érable ou sirop d'agave

Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez tous les ingrédients dans un saladier avec une spatule.
Mettez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque.
Etalez votre mélange sur la plaque pas torp épais genre 1 cm maxi.


Enfournez 15 à 25 minutes selon le four(en gros surveillez à partir de 15).
Ca doit être doré mais pas cramé (sans dec !)
(comme ceci)

Voilà c'est prêt, vous pouvez le casser en petits bouts (ou pas) et le mettre dans une boîte en fer.
Ca se conserve longtemps,
Vous pouvez en mettre dans des yaourts, dans du fromage blanc pour le petit déjeuner, avec des fruits pour le goûter...




lundi 30 mars 2015

Tarte aux fraises



     Après des mois d’absence et 4 kilos en plus, je suis de retour avec une recette absolument pas de saison. Alors ne me jetez pas de pierre, c'est juste que je m'entraîne  pour le CAP qui va vite arriver... Et la tarte aux fraises est au programme! Plaisir d'offrir, joie de recevoir, voici pour vous la recette:


Pour la pâte sucrée: (j'écris le plus souvent les ingrédients dans l'ordre dans lequel ils doivent être incorporés)

- 250g de farine
- 125g de beurre
- 80g de sucre glace
- 5g de sel

- 1 œuf
- 1/2 coquille d'eau


On commence par mélanger les ingrédients secs avec le beurre jusqu'à ce que l'ensemble ressemble à de la semoule (on appelle ça le sablage). Arrivé à ce stade, on ajoute l’œuf et l'eau jusqu'à ce que la pâte soit douce comme de la pâte à modeler. On filme et on réserve au frais pendant environ 30 minutes. 

Pendant ce temps, on prépare la crème pâtissière (il vous en restera sûrement, mais ça se congèle très bien).

- 250ml de lait
- 50g de sucre
- 22g de poudre à crème ou de maïzena
- 20g de jaune d’œuf = le jaune d'un œuf moyen, (comme pour la pâtissière, le blanc d’œuf se congèle très bien!)


On met le lait à bouillir avec la moitié du sucre (ça évite que le lait accroche au fond de la casserole). A côté, on mélange le reste du sucre, la poudre à crème, le jaune et un peu de lait froid.
     Quand le lait commence à bouillir, on le verse sur la préparation et on fouette. Une fois que le mélange est homogène, on le remet sur le feu sans jamais cesser de fouetter jusqu'à ce que la crème épaississe. 

    On débarrasse la crème obtenue dans un plat et on laisse bien refroidir. En hiver, je mets la préparation sur le rebord de la fenêtre. D'abord parce que ça va assez vite mais aussi parce qu'on sait tous que mettre quelque chose de chaud au frigo, ça ne lui fait pas du bien....


Et c'est pas fini, vous vous souvenez de la pâte sucrée qui vous attend dans le frigo, c'est le moment la sortir et de l'abaisser, enfin de l'étaler quoi! Le mieux, c'est d'utiliser un cercle à tarte mais si vous n'en avez pas, un plat à tarte fera l'affaire, et hop on remet au frais (oui oui, avec le plat, alors vous faites comme moi, vous poussez les yaourts et vous empilez les fromages pour que ça rentre).


C'est à ce moment là que vous pouvez préparer votre crème d'amandes, et là vous vous dites, mais y a tout ça dans une pauvre tarte aux fraises?! Alors si vous êtes des feignants, shame on you*, mais vous pouvez simplement garnir votre fond de tarte de crème pâtissière et dans ce cas là, vous la faites cuire à blanc.

Crème d'amandes: c'est simple c'est un tant pour tant

- 100g de beurre
- 100g de sucre
- 100g de poudre d'amandes
- 100g d’œufs = 2 œufs moyens

Vous mélangez d'abord le beurre et le sucre, et ensuite le reste. Si vous êtes d'humeur festive, un bouchon de rhum ça ne fait de mal à personne et le tour est joué!

On garnit la pâte préalablement piquée à la fourchette de crème d'amandes à 1/3 de la hauteur et on enfourne à 190°C pendant 35 min.



C'est cuit! Vous récupérez votre crème pâtissière sur votre rebord de fenêtre (si vous habitez au rez de chaussée, je vous déconseille cette technique) et finissez de remplir votre fond de tarte.

C'est à ce moment là que les fraises entrent en jeu, si vous avez l'esprit de contradiction, vous pouvez mettre les fruits que vous voulez hein?! Donc, vous disposez les fruits harmonieusement et le tour est joué.

  Sur les photos, j'ai décoré avec des éclats de pistaches, mais faites vous plaisir et faisez moi pas chmire!

*si vous ne savez pas ce que ça veut dire, retournez en 6ème, (oui je suis méchant et alors?)